Quelle puissance pour un VAE ? – Tout savoir sur la question !

Le VAE ou vélo à assistance électrique est très prisé actuellement. Ces dernières années, sa côte est montée en flèche sur le marché. C’est une création vraiment pratique et surtout écologique. À part le plaisir de monter à vélo, son utilisateur peut facilement surmonter les passages difficiles en cours de route grâce à son assistance motorisée. Mais quel type de VAE pour les différents types d’accès ? Cet article va vous aider à faire le bon choix par rapport à vos besoins quotidiens.

Comment fonctionne le VAE ?

comment fonctionne le vae

Le vélo électrique ne s’en éloigne pas de trop du modèle classique, seulement à quelques détails près. Sur un VAE, vous trouverez les mêmes composants qu’un vélo normal c’est-à-dire un guidon, deux roues, un cadre, les éléments de freinage, les accessoires de vitesse et une chaîne de transmission. Il fonctionne également de la même manière qu’un vélo classique c’est-à-dire en pédalant.

Toutefois, ce modèle est équipé d’un moteur alimenté par une batterie. Grâce à un contrôleur électronique et un boitier de commande au guidon, l’utilisateur peut l’utiliser à tout moment. C’est très pratique surtout pour les trajets à pente variable. Grâce à un capteur de tension ou d’effort, le moteur s’active et assiste le conducteur. Ce dernier ne sera pas alors obligé de faire des efforts au cours de ses balades à vélo.

D’un côté, vous pouvez profiter pleinement du plaisir de pédaler, car l’assistance peut être réglée en fonction du besoin de son utilisateur. Un VAE n’est pas comme un simple modèle électrique. En effet, ce dernier peut avancer sans l’action motrice du pédaleur. Contrairement au VAE, il faut que le conducteur pédale pour avancer. L’assistance sert uniquement à faciliter les moments d’effort. Alors quels types de VAE convient-ils à vos besoins ?

Le type de VAE qui s’adapte à vos besoins

Il existe plusieurs types de vélo électrique, mais avant faire votre choix, vous devez déterminer à quel usage vous en aurez besoin. Certaines personnes utilisent un vélo électrique pour des raisons professionnelles, d’autres pour le plaisir. C’est ce qui diffère le VAE des autres modèles électriques. Le besoin de pédaler est indispensable chez certains.

type de VAE selon les besoins

Si vous avez besoin de faire un long trajet à vélo, ce dont vous aurez besoin c’est d’un VAE à puissance moyenne, mais résistant au niveau de la batterie. Cela dépend également de votre parcours. Vous n’aurez pas besoin de puissance si votre déplacement se concentre dans des zones publiques. En effet, pour les VAE homologués la vitesse autorisée au maximum est de 25 km/h avec une puissance maximum de 250 W. Au-delà de cette puissance, le véhicule n’est plus considéré comme un vélo, mais un cyclomoteur.

Vous devez donc vous référer au rapport tension et intensité de la batterie pour déterminer la puissance nécessaire pour vos déplacements. La tension varie en général entre 24 à 48 Volts avec une intensité comprise entre 15 A à 18 A. Quel sera alors l’idéal pour les différentes possibilités de parcours ?

  • Pour les déplacements en zone urbaine avec de faibles pentes

Après avoir fait le calcul sur la puissance recherchée, demandez-vous quel genre de trajet vous êtes obligé de faire quotidiennement. Dans ce cas, ce dont vous aurez besoin c’est d’un VAE avec une puissance de 540 W. Pour un usage régulier, cette puissance garantira vos déplacements en estimant que votre parcours général se passe sur une route plate ou légèrement vallonnée.

  • Des parcours vallonnés à forte côte pour un usage régulier
VAE pour un circuit large

La puissance du moteur peut varier en fonction de la batterie. Avec une batterie de 540 à 650 Wh, vous pouvez être sûr d’arriver à bon port dans le cas d’un circuit large et vallonné. En misant un peu sur l’autonomie de la batterie, cette puissance peut convenir pour le cyclotourisme.

  • Déplacement régulier en montagne 


Vous l’avez sans doute deviné que dans le cas d’une randonnée, il vous faut une puissance plus importante que les deux autres cas précédents. En effet, avec les fortes montées en haut d’une montagne, surtout en continu, votre VAE doit avoir une puissance minimum de 650 W. Vous pouvez même monter jusqu’à 720 W pour plus de sureté. Dans ce cas particulier, vous êtes obligé de voir de près également la puissance de couplage du moteur. Elle doit être élevée, soit à 80 N/m.


La puissance du VAE en montagne
  • Pour la pratique du VTT 

  • Dans ce cas, il est difficile de prévoir la puissance nécessaire du moteur, car l’utilisateur doit fournir des efforts très importants. Même à une puissance de 720 W, la batterie n’arrivera pas à suivre. Si vous persistez à utiliser un VAE pour vos pratiques du VTT, cela risque de réduire la longévité initiale de la batterie.

    • Qu’en est-il des besoins extrêmes ?

    Dans ce cas, on parle d’une puissance au-delà des 720 W voire même à arriver jusqu’à 1000 W, et évidemment à une intensité de 30 A. Une utilisation de ce genre ne sera pas encore possible sauf pour des besoins expérimentaux. En effet, cela affecte la durée de vie de chaque composant électrique notamment le moteur et la batterie.


    Laisser un commentaire