Comment entretenir son vélo électrique ?

Avoir un vélo électrique est avantageux lorsque vous souhaitez avoir une mobilité plus facile. Cependant, à l’instar d’un vélo de type classique, le vélo à assistance électrique mérite tout aussi un entretien régulier. C’est ce qui vous permettra d’en faire usage intelligemment et d’en avoir la possession sur une longue durée. En effet, acheter un vélo électrique représente un investissement, alors autant le rentabiliser. Sans pour autant être coûteux, l’entretien de votre VAE doit respecter la fréquence suggérée par le fabricant. Cet article vous liste les conseils et astuces pour entretenir votre vélo électrique comme il le faut.

Le moteur du VAE

moteur bosch VAE

Pour plusieurs personnes, le vélo électrique est synonyme de complexité à l’entendement du mot « électrique ». Pourtant, il n’existe pas une grande différence entre un vélo non motorisé et un VAE. En effet, le moteur et la batterie sont des composants électroniques qui se démarquent de la zone mécanique du vélo.

Ils sont tous soumis à des normes de sécurité et ne doivent donc pas être retouchés par le conducteur du vélo ou le service technique du vendeur distributeur.

Lors des révisions, il faudra simplement effectuer une vérification du serrage du moteur. Pour un résultat optimal, il est indispensable que la visite soit réalisée par un technicien agréé. Lorsque vous constatez un dysfonctionnement de l’une des pièces du moteur, le détaillant vous proposera son outil diagnostique qui permettra d’identifier les interventions à faire de façon précise. Il peut s’agir d’une simple mise à jour du logiciel.

Bon à savoir !

En cas de détérioration des éléments électriques et électroniques du vélo, vous devez vous en remettre au fabricant du moteur pour son diagnostic.

Pour un suivi rigoureux et professionnel, optez pour les fabricants de motorisation de haut de gamme comme Bosch, car ceux-ci disposent en leur sein d’une logistique capable de répondre en temps record aux probables problèmes observés. Néanmoins, le recours au fabricant est recommandé lorsque le détaillant ne vous satisfait pas.

L’entretien de la batterie du vélo à assistance électrique

Les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour proposer aux utilisateurs des vélos qui intègrent les dernières technologies. Au niveau des batteries de vélo électrique, la plupart des fabricants font usage des technologies récentes sur les batteries. Notons que celles-ci ne nécessitent pas un entretien de type particulier.

batterie VTC électrique bosch

Toutefois, il est indispensable de suivre quelques recommandations pour permettre à la batterie de tenir sur une longue durée.

L’entretien de la batterie d’un VAE tient compte de son lieu de stockage, de la température ambiante et des éventuels chocs.

Lorsque vous devez laisser votre vélo stationné pendant de longues périodes, l’idéal serait de retirer la batterie du vélo et la stocker dans un local à l’abri de la lumière, à une température n’excédant pas les 20°. Par ailleurs, il est déconseillé de faire usage de la batterie lorsqu’elle en dessous de 10°C et au-delà de 50°C. En effet, ces températures sont assez dangereuses pour un fonctionnement adéquat des cellules.

Vous devez éviter des chocs à votre batterie de VAE. En cas de chute ou d’accident, la batterie risque de ne pas se rallumer. En l’espèce, il faudra un diagnostic chez le détaillant ou le fabricant pour trouver une solution.

L’entretien de la connectique et des câbles électriques

Lorsque vous utilisez votre vélo à assistance électrique, il est conseillé de vérifier de façon régulière que les câbles et les différents connecteurs sont bien en place. Ils doivent être en bon état et ne doivent pas être endommagés par les frottements.

Au cas où vous remarquez un dysfonctionnement sur la connectique ou sur les câbles électriques, recourez au magasin de vélo le plus proche afin de limiter les dégâts.

Les freins, la transmission et le rayonnage

Il n’existe pas une grande différence entre la partie cycle d’un VAE et celle d’un vélo standard. Par conséquent, les travaux d’entretien et de réparation se font généralement de la même façon. Toutefois, étant donné qu’il s’agit d’un engin à assistance électrique, nous vous recommandons de faire des contrôles périodiques.

L’entretien de la pneumatique

pneu velo électrique

Très souvent négligée, la pneumatique fait partie des éléments principaux de l’entretien de votre VAE. Pour éviter les risques de crevaison, vous devez gonfler les pneus à bonne pression. Cela permettra d’optimiser l’engin. Les fabricants font mention de la pression idéale sur le flanc du pneu.

Puisqu’il est davantage plus difficile d’effectuer une intervention après une crevaison sur une roue motorisée, nous vous conseillons des solutions de réparation qui ne nécessitent pas un démontage de la roue. Optez pour une chambre à air linéaire, un gel obstruant, etc. pour vous éviter tout désagrément. De même, les pneus doivent être montés à haut niveau de protection anti-crevaison. Cette technique a l’avantage d’assurer une bonne longévité à vos pneus.

Entretien des pièces mécaniques

À l’instar des vélos non motorisés, l’entretien des vélos électriques doit être exécuté par un détaillant agréé par le fabricant du VAE et le fabricant du moteur. Le détaillant est en général un professionnel ayant des compétences et aptitudes lui permettant d’intervenir avec les recommandations du constructeur. De même, il dispose des outils particuliers à chaque marque.

Bon à savoir !

Faire sa révision périodique chez un détaillant agréé vous permet de vous prémunir à toute forme d’usure mécanique à l’improviste.

Par ailleurs, l’entretien de certaines parties peut être effectué par vous-même. Vous pourrez faire ces vérifications après chaque sortie sportive ou ludique, ou de façon bimensuelle pour les cyclistes urbains quotidiens. En pratique, vous devez :

  • Huilez la chaîne
  • Vérifier le fonctionnement des freins
  • Faire le contrôle de la pression des pneus
  • Vérifier l’état extérieur des pneus
  • Vous assurer du bon serrage des roues, du guidon et de la potence
  • Nettoyer occasionnellement le vélo.

En utilisation sportive, la poussière et la terre des chemins présents dans la transmission, les roues ou le freinage peuvent endommager ces pièces. En utilisation urbaine, les corps gras qui peuvent se déposer sur les surfaces de freinage (disques ou jantes) en accéléreront l’usure. Les recommandations des fabricants imposent un nettoyage à l’eau savonneuse. Le lavage à l’aide de jets à haute pression est à proscrire. Sa puissance pourrait endommager certaines parties électroniques et mécaniques, telles que les roulements, en y introduisant de l’eau.

Conseils pour mesurer l’usure d’une chaîne de vélo

Il est facile de mesurer soi-même l’usure d’une chaîne de vélo. Il s’agit d’une opération simple qui vous évitera des incidents mécaniques tels que la rupture, le saut de chaîne ou l’usure prématurée de la cassette.

En pratique, il vous faudra un testeur de chaîne et une paire de gants. La mesure de l’usure se fait par le positionnement de l’outil entre les maillons.

chaine velo electrique

Si les ergots ne se placent pas entre les maillons, l’usure de la chaîne est alors inférieure à 75 %. À 0,75 l’ergot se glisse entre les maillons lorsque la chaîne est usée à 75% et l’ergot 1,0 lorsque le changement de chaîne devient nécessaire.

Le nettoyage du vélo électrique

Le lavage d’un VAE est assez simple. Il suffit de suivre les règles de bases si vous souhaitez laver votre vélo électrique.

En amont, retirez la batterie et couvrez les écrans d’un chiffon ou à l’aide d’une feuille de papier pour les protéger. Maintenant, vous pouvez nettoyer votre vélo :

  • Faites un rinçage à l’eau pour éliminer les grosses saletés, terre, etc.
  • Employez une éponge et de l’eau savonneuse pour le nettoyage de toutes les pièces. Il est possible d’utiliser les produits spécifiques tels que le shampoing à vélo ou du dégraissant si les salissures sont importantes. Quant aux pignons, plateaux et dérailleur, préférez une brosse ;
  • Nettoyez la chaîne du vélo avec un produit dégraissant et une brosse à dents et frottez sur tous les 4 côtés ;
  • Utilisez un lubrifiant dédié pour huiler la chaîne. Le lubrifiant protègera la chaîne de l’humidité. Pour le faire, mettez le lubrifiant sur une brosse, fixez-la sur la chaîne et faites tourner le pédalier. Retirez l’excédent d’huile grâce à un papier absorbant.

Bon à savoir !

La fréquence de nettoyage de votre vélo à assistance électrique variera en fonction de l’utilisation que vous en faites. Vous devez laver régulièrement votre vélo électrique, mais lorsque le temps est sec et avec des chemins en bon état, vous n’aurez pas besoin de procéder au lavage à chaque sortie.

En période hivernale, vous devez rincer le vélo pour retirer le sel qui pourrait s’incruster. Après le lavage en hiver ou en temps humide, faites sécher votre vélo.

Pour l’entretien personnel de votre vélo électrique à la maison, vous aurez besoin de certains outils spécifiques. Certaines marques proposent à des prix accessibles des caisses à outils contenant l’outillage de base pour un petit entretien. Si vous avez besoin d’une expertise, il existe dans certaines villes des ateliers vélos qui sont basés sur le principe de la coopération et la solidarité. Ces ateliers fonctionnent suivant un système de proximité.

Il est important d’entretenir de façon régulière votre vélo afin d’augmenter sa durée de vie et vous assurer un fonctionnement adéquat. L’entretien de la motorisation, de la batterie, de la pneumatique, des freins, etc. est entre autres les points fondamentaux sur lesquels vous devez faire attention.  

Laisser un commentaire